warning icon
YOUR BROWSER IS OUT OF DATE!

This website uses the latest web technologies so it requires an up-to-date, fast browser!
Please try Firefox or Chrome!

Élément essentiel d’un projet immobilier, le taux de crédit est également un excellent indicateur lorsqu’il s’agit d’analyser le marché de l’immobilier. En France, depuis quelques années, on constate des taux de crédit en très nette baisse. Aujourd’hui, les taux actuels sont particulièrement bas. Cependant, les experts du secteur ne constatent aucun signe qui attesterait d’un prochain changement. Après une analyse des taux actuels, nous tenterons de déterminer les tendances à venir.

Été 2018 : une baisse des taux

Alors que la période estivale est généralement peu animée, l’été 2018 a fait figure d’exception. En effet, des fluctuations non négligeables ont été constatées. Les taux d’intérêt ont connu une nouvelle baisse. Après un début d’année calme, les établissements bancaires ont profité de l’été pour rattraper leur retard. De nombreuses offres commerciales très avantageuses ont donc été déployées par les professionnels du secteur. Mais alors, pourquoi les banques sont-elles intéressées par les taux bas ? Tout simplement, parce que c’est un excellent moyen d’attirer de nouveaux clients. L’efficacité de ce point d’entrée réside dans l’engagement sur le long terme des nouveaux clients. En juillet 2018, la durée moyenne des prêts était égale à 222 mois, soit 18,5 années.

Rentrée 2018 : peut-on s’attendre à des changements ?

Même s’il est impossible de prédire l’avenir, à l’heure actuelle, les indicateurs ne laissent envisager aucun changement. Trois éléments indiquent qu’une constance dans les variations des taux est probable : les indices financiers bas, les bonnes conditions de financement des banques, et la forte concurrence des établissements bancaires. Ainsi, les conditions pour les acquéreurs devraient se maintenir pour cette rentrée 2018.

Taux de crédit immobilier : des évolutions significatives dans le futur ?

Évidemment plus les estimations concernent le long terme, plus il est difficile de déterminer avec précision les fluctuations. Toutefois, les experts n’envisagent pas de changement significatif ni pour la fin de l’année 2018 ni pour le début de l’année 2019. D’ailleurs, pour Alban Lacondemine, président de la société « Emprunt Direct », il n’y aura pas de hausse des taux avant la seconde partie de l’année 2019.

Comment peut-on expliquer la baisse des taux ?

Pour expliquer la baisse des taux, il suffit de regarder attentivement la situation économique française. Comme les prix de l’immobilier augmentent plus rapidement que les revenus des ménages, la Banque Centrale Européenne (BCE) fixe un taux directeur bas pour favoriser les investissements. En plus, dans un secteur très concurrentiel, tous les établissements financiers tentent de proposer les conditions les plus avantageuses aux ménages. Cela contribue évidemment à cette baisse des taux. En contrepartie, les banques ont tendance à allonger la durée des prêts pour s’assurer des clients sur le long terme.

Vous souhaitez acheter un bien immobilier prochainement ? Découvrez un tableau récapitulatif des taux actuels.

Taux de crédit immobilier

L’Immobilière Béryl –

LEAVE A REPLY

loading
×