Contrairement à ce que certains pourraient croire, la réussite d’un projet immobilier ne dépend pas que de la sélection d’un bien. En effet, le parcours est semé d’embûches et il faut réussir de nombreuses étapes pour mener un projet de qualité. L’obtention et la né-gociation du prêt représentent une étape à la fois importante et complexe pour les per-sonnes qui souhaitent acquérir un bien immobilier. Si l’obtention d’un prêt dépend sou-vent de la situation financière de l’acquéreur, la négociation peut apporter de précieux avantages dans certains cas. Mais alors, quels éléments pouvez-vous négocier lorsque vous souhaitez obtenir un prêt ? À quelles composantes devez-vous accorder de l’importance ? 

L’ÉLÉMENT LE PLUS POPULAIRE : LE TAUX D’INTÉRÊT

Généralement, lorsqu’un acquéreur souhaite négocier son prêt immobilier, il va tenter de baisser le taux d’intérêt. Pourtant, dans la mesure où les taux actuels sont bas, il pourrait être plus intéressant de vous focaliser sur d’autres détails. Pour rappel, ce taux correspond au montant de l’intérêt perçu par la banque. Cela peut s’apparenter à la rémunération de l’établissement financier. Il est fonction de la somme que vous empruntez. Aujourd’hui, les taux d’intérêt sont compris entre 0,80% et 1,75% selon les banques et la situation des emprunteurs.

L’ÉLÉMENT LE PLUS INTÉRESSANT : LES MENSUALITÉS

Souvent mis de côté, la négociation des mensualités peut vous permettre de réaliser des économies conséquentes. Pour rappel, les banques octroient généralement des mensua-lités inférieures ou égales à 33% de vos revenus. En réussissant à négocier un taux supé-rieur, vous réduirez la durée de votre prêt et donc le montant de ce dernier. Il est impor-tant de noter que la négociation des mensualités est plus facile pour les ménages avec des revenus importants.

L’AUTRE ÉLÉMENT : LA DURÉE DU PRÊT 

Lorsque vous empruntez, la durée du prêt est très importante. Ainsi, n’hésitez pas à négo-cier une durée plus longue pour étaler les paiements. Négociez une durée plus courte pour réduire le coût du prêt.

Si vous souhaitez acquérir un bien immobilier, vous ne devez pas négliger l’importance de la négociation du prêt. En effet, cette dernière vous permet de limiter vos dépenses ou d’échelonner vos paiements pour que le projet devienne réalisable. N’oubliez pas qu’il y a une corrélation entre les trois éléments que nous venons de vous présenter. Ainsi, la mo-dification d’un de ces éléments entrainera des modifications sur les autres composantes. Sinon, d’autres dispositions sont négociables. En effet, essayez d’obtenir des conditions plus avantageuses pour l’assurance du prêt, les frais de garanties ou les frais de dossier.
Pour mettre toutes les chances de votre côté, nous vous conseillons de préparer vos ob-jectifs, votre stratégie, et vos arguments avant vos rendez-vous. N’oubliez pas d’essayer d’ajouter une clause de remboursement anticipé. Cela peut s’avérer très utile si vous vendez le bien en question avant la fin du remboursement.

 

L’immobilière Béryl –